50e anniversaire de la FJKM : Ravalomanana et Rajaonarimampianina marquent leur présence !

Le chef de l’Etat, Hery Rajaonarimampianina, arrivé à Antsiranana. (Photo fournie)

Le jubilé du 50e anniversaire de l’Eglise Réformée de Madagascar (FJKM) est une nouvelle occasion pour Hery Rajaonarimampianina et Marc Ravalomanana de refaire de nouvelles démonstrations de force. Dans ce contexte, le premier étant le chef de l’Etat, le second étant le président du comité d’organisation de ce 50e anniversaire de la FJKM. Notons au passage que cette célébration se tient à Antsiranana du 18 au 20 août. Nous savons que Marc Ravalomanana et sa famille, d’ores et déjà arrivés sur les lieux jeudi dernier ont été expulsés de l’hôtel où ils se sont logés à Antsiranana. Selon les explications fournies par les responsables de cet hôtel, l’ancien chef d’Etat n’aurait pas effectué des réservations. Du côté d’Iavoloha, on avance qu’Hery Rajaonarimampianina devrait loger, coûte que côute, dans le même hôtel où se trouvait Ravalomanana. L’expulsion de l’ancien chef de l’Etat s’est fait donc manu militari. Mais ce n’est pas tout. Arrivé à Antsiranana, hier, Hery Rajaonarimampianina n’était pas passé inaperçu. Vêtu d’un uniforme militaire, car ayant assisté aux manœuvres militaires de Tamponketsa, c’était une occasion en or pour lui de rappeler que c’est lui qui dirige Madagascar et que, par ailleurs, il est le chef suprême des Armées.

Laïcité de l’Etat. Selon un communiqué de la Présidence, « le chef de l’Etat a fait savoir que le gouvernement avait déjà contribué et contribuera toujours, autant que possible, à la bonne organisation de ce 50e anniversaire de la FJKM ». Une fois de plus, la laïcité de l’Etat est transgressée et par Hery Rajaonarimampianina et par Marc Ravalomanana. Les deux étant des politiciens, membres de partis politiques légalement constitués et désireux respectivement de conserver et de reconquérir le pouvoir. Quoi qu’il en soit, avec les évènements qui se sont déroulés entre les deux hommes, force est de reconnaître que le divorce est véritablement consommé entre eux, comme nous l’avons écrit…

Aina Bovel

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire