Mialy Rajoelina : Priorité à l’éducation et à l’environnement

Mialy Rajoelina avec les premières dames d’Afrique.

Au Japon, la Première Dame de Madagascar ne chôme pas. En effet, elle multiplie les rencontres avec divers responsables du Soleil Levant.

Lors de cette visite au Japon, elle a ainsi donné la priorité à l’éducation et à la protection de l’environnement qui sont d’ailleurs des sujets au cœur des actions menées par l’Association Fitia, présidée par  Mialy Rajoelina. Le premier tête-à-tête s’est tenu hier, avec un professeur spécialisé dans l’environnement à l’Université de Yokohama, qui dirige l’association Ashinaga. Il s’agit d’une association à vocation caritative basée au Japon qui vient en aide aux orphelins désirant poursuivre leurs études malgré tout. Le fondateur de l’association étant lui-même orphelin, ayant perdu sa mère très tôt. A la fin de ses études, il a fait les promesses d’aider les orphelins. Chose promise chose due. Toujours est-il qu’une jeune malagasy, prénommée Nilaina figure parmi les premiers boursiers de cette association. Elle en est d’ailleurs la première malagasy à en bénéficier.

Biodiversité. La Première Dame a également rencontré le Professeur Kazue Fujiwara, une enseignante-chercheur de l’Université d’Yokohama, spécialiste de la reforestation. Son attachement pour Madagascar est né très récemment, étant donné qu’elle y est venue une fois. Lors de son entretien avec la Première Dame Mialy Rajoelina, elle a confié qu’elle regrette le fait que Madagascar, «avec sa richesse en biodiversité, soit un pays aussi ravagé par la déforestation». Elle suggère ainsi la reforestation pour pallier à ce problème.

Education civique. Par ailleurs, Mialy Rajoelina a souligné que pour atteindre l’objectif de reforestation de la Grande île, il faut tout d’abord mener une éducation civique environnementale. Une initiative qui mérite notamment d’être soutenue par tout un chacun, et ce, dans l’intérêt supérieur de la nation. Outre ces audiences, la Première Dame a également répondu présente au déjeuner offert par la Première dame Japonaise, Akie Abe, aux premières dames d’Afrique pour la traditionnelle «cérémonie du thé».

Recueillis par Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire