« Andry Rajoelina » : Un parc solaire pour tous les districts du Sud

Le développement du Sud ne peut plus attendre « . C’est ce qu’a martelé le président Andry Rajoelina tout au long du Colloque pour l’émergence du Sud qui s’est tenu vendredi et samedi dernier au Camp militaire Fort Flacourt de Taolagnaro.

Une manière à lui d’interpeller tout un chacun par rapport à la situation de précarité qui prévaut dans l’Androy et l’Anosy. La résolution du kere, de la sècheresse et l’insécurité constitue une urgence.  » Tous les signaux sont au rouge en ce qui concerne le Sud de la Grande île « , a-t-il déclaré durant la clôture du colloque. Rattraper le retard du développement des Régions Androy et Anosy. Tél est l’objectif visé par ce colloque de deux jours. Mise en place de nouvelles infrastructures agricoles modernes pour atteindre l’autosuffisance alimentaire, la création d’emplois et l’instauration d’industries, l’approvisionnement en eau, l’énergie, l’éducation, la santé, l’insécurité pour tous, la promotion de la jeunesse et la protection féminine sont les domaines les plus importants pour Ambovombe, Bekily, Beloha, Tsihombe, Amboasary, Betroka, Taolagnaro, Benenitra, Betioky et Ampanihy.  » Aucun district ne sera plus oublié par rapport aux actions au développement « .

 

Envergure. Durant son discours de clôture, le président Andry Rajoelina a fait une annonce fracassante concernant les projets que l’Etat va entreprendre dans le Grand Sud. L’eau est une priorité pour l’Androy et Anosy. Le temps du  » Tany milevon-drano  » va bientôt être révolu, a déclaré le Gouverneur de la Région Androy. En effet, Andry Rajoelina a annoncé le lancement dans l’immédiat de l’installation d’un énorme pipiline qui débutera à Efaho et se terminera à Ambovombe, passant par Ankaramena, Ranopiso, Andranobory, Tanandava, Amboasary, Sampoina. A entendre les explications du Chef de l’Etat, ce projet d’envergure sera financé entièrement par l’Etat Malagasy. Par ailleurs, en collaboration avec la Banque mondiale, le projet Mihonjo qui consiste à mettre en place un pipeline longeant Mandrare jusqu’à Sampoina sera aussi lancé incessamment. D’après les explications, ce projet débutera au mois de janvier 2022. Le renforcement du pipeline de 90km entre Ampotaka et Tsihombe va aussi débuter. En guise de cadeau pour la population du Sud, le président Andry Rajoelina a annoncé la création d’une usine d’ensachage d’eau. Une usine dont l’objectif est d’offrir quotidiennement de l’eau potable pour 60 000 personnes. C’est la famille présidentielle qui financera cette initiative, à travers une fondation dénommée Fondation Rajoelina. La gestion de l’usine sera en revanche, confiée à des associations de femmes. Au début, ce projet fera des bénéficiaires de 10 000 personnes par jours au niveau de 5 à 6 districts, a laissé entendre le Chef de l’Etat.

 

Réhabilitation. Les infrastructures routières constituent aussi une priorité pour le Sud. Depuis plusieurs années, la RN13 fait le cauchemar de la population des régions Androy et Anosy. Durant ce colloque, Andry Rajoelina a réitéré son Velirano sur ce sujet. La réhabilitation de l’axe Ambovombe – Taolagnaro débutera cette année grâce à une collaboration avec les partenaires techniques et financiers. Mais nous n’allons pas nous contenter de celà, a déclaré le TGV qui a aussi fait une déclaration concernant le début des travaux sur la portion de route Ihosy – Betroka. La réhabilitation de cet axe sera financé par le fonds propre de l’Etat Malagasy. Du côté de la RN12A reliant Vangaindrano – Fort Dauphin, 204 millions de dollars seront alloués pour financer sa réhabilitation. Par ailleurs, selon ses explications, le dossier relatif à la réfection de l’axe Andranovory – Ampanihy est aussi déjà en phase de discussions au niveau de la Banque mondiale. D’après le président de la République, si on fait le calcul, le total du budget que nous avons débloquer pour améliorer les infrastructures routières dans le Sud en l’espace de deux ans est de 470 millions de dollars. C’est la première fois depuis l’indépendance qu’une telle somme ait été débloquée pour le Sud, a-t-il soutenu. Une manière d’affirmer que l’Androy et l’Anosy constitue une priorité.

 

Terrain synthétique. En ce qui concerne le domaine de l’énergie, le Chef de l’Etat a annoncé l’installation d’un parc solaire au niveau de tous les districts des régions Anôsy et Androy. Bekily, Ambovombe, Taolagnaro, Betioky, Ampanihy et Benenitra sont parmi les bénéficiaires de ce projet dont le financement sera assuré par l’Etat Malagasy et la mise en oeuvre sera effective d’ici un an, selon le président Andry Rajoelina. Il a aussi mis à l’avant l’installation d’un Centre de Réhabilitation Nutritionnelle et Médicale (CRNM) et la construction d’hôpital manarapenitra. En ce qui concerne la jeunesse et sports,  tous les districts du Sud auront un terrain synthétique manarapenitra. Amboasary, Betroka, Bekily, Tsihombe, Beloha, Ampanihy, Benenitra et Betioky sont concernés par ce projet. Dans le cadre du programme Fihariana, 70 000ha de terrains seront aménagés pour la culture de manioc dans l’Androy et Anosy. Pour concrétiser la transformation du Sud, un aérodrome sera implanté à Ampanihy.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire