Richard Ravalomanana : En uniforme de Général le 26 juin

Le Général Richard Ravalomanana ne portera pas son Stetson habituel lors de la célébration de la fête nationale.

Le Secrétaire d’État chargé de la Gendarmerie ne paradera pas le 26 juin prochain avec un Stetson sur la tête, bien qu’il ait l’habitude de le porter presque à toutes les occasions.

Sans faire forcément l’effet d’une…bombe, le Général Richard Ravalomanana ne passera pas inaperçu lors du défilé militaire au stade Barea. Même s’il a atteint l’âge limite de son grade le 14 décembre dernier, il a tout à fait le droit d’arborer son uniforme et ses « 4 étoiles » de Général de corps d’armée de la Gendarmerie à l’occasion de la célébration du 61ème anniversaire de l’Indépendance. En effet, le décret n°97-1133 du 17 septembre 1997 portant Réglementation de discipline générale dans les Forces armées prévoit en son article 19-7 que « Lors des cérémonies officielles organisées en dehors ou dans une enceinte militaire, les Officiers Généraux en position de retraite non titulaires d’un mandat public peuvent revêtir d’uniforme ».

Effets réglementaires. Le paragraphe 2 du même article dispose que « l’uniforme ne doit comporter que des effets réglementaires. Il doit être porté, au complet, avec la plus stricte correction ». Autrement dit, les accessoires de mode sont strictement interdits. En revanche, le port de cache-bouche sera obligatoire. Le Général Richard Ravalomanana portera la cravate et les insignes de l’Ordre National à la place de la chaîne et de la plaque qu’il met habituellement avec son costume col mao. Le chapeau de type cow-boy entouré d’une bande de tissu ou de cuir, laissera aussi la place au képi réglementaire floqué des « 4 étoiles » de Général de corps d’armée. Tout militaire doit le salut et le « jery atrika » au Général Richard Ravalomanana bien que ce dernier soit en position de retraite. Qui plus est, il est membre du Gouvernement en sa qualité de Secrétaire d’État chargé de la Gendarmerie. C’est à ce titre d’ailleurs qu’il sera aux côtés du Président de la République et Chef suprême des forces armées lors de la célébration de la fête nationale qui fait partie du cérémonial militaire prévu par le décret de 1997 signé par l’Amiral Didier Ratsiraka.

R.O

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

3 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. @Jean Ravalo
    Faut pas éxagèrer non plus ,26 juin ça caille car c’est l’hiver ,il ne va pas s’exhiber en culotte courte .

  2. Il faut honorer notre fête nationale,
    Mais je pense que le simple citoyen Malagasy ne se préoccupe pas du tenue de général X, Y, Z, Rakadada, article de loi, retraité,.. jery atrika, …. qu’il respecte la discipline interne, c’est normal.,….
    L’armée, la gendarmerie et la police doivent apporter la sécurité pour que les Malagasy vivent dans la tranquillité.

  3. information sans intêret …….pour combler un vide rédactionnel peut être ? ou déclencher un buzz ???
    Et le PDT va t-il défiler en culotte courte ????? lol

Poster un commentaire