Fanirisoa Ernaivo : Interpellée par la police française à Paris

L’opposante Fanirisoa Ernaivo a passé un mauvais quart d’heure hier en France. Alors qu’elle s’apprêtait à assister à l’événement à Longchamp où la délégation malgache dirigée par le président de la République avait participé à l’Université d’été du Medef, l’ancienne candidate à l’élection présidentielle, réfugiée en France depuis 2019, a été interpellée par la police française. Les autorités françaises auraient été signalées, hier, par la présence de cette dernière « en détention d’arme et en possession de substances prohibées ». Elle a ensuite été emmenée dans un poste de police à Paris où elle a été auditionnée. Mais la police française n’a rien trouvé chez Fanirisoa Ernaivo lors de son audition et relâche l’opposante qui a pu rentrer chez elle. Elle aurait été également informée durant cette audition de l’existence d’un mandat d’arrêt international émis par l’État malgache à son encontre, en date du 16 août 2021. Après une heure environ, la présidente de la plateforme RMDM-Diaspora a été relachée. Mardi dernier, Fanirisoa Ernaivo a pu assister à la rencontre économique de Longchamp.

Rija R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

3 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Détention d’arme et possession de substances illicites ????
    Le journaliste de pacotille qui écrit cette article apprend à vérifié la véracité de ton articles
    Tu dis vraiment de la merde

  2. · Edit

    Que dire de plus , Andry RAJOELINA et son clic pensent que la France est la 24ème région de Madagascar ! ils se croyaient tout permis même à l’étranger !
    HONTE POUR RAJOELINA, Il ne fait qu’aggraver son cas car il vient de donner une mauvaise image délétère à ceux qui pensent ou qui veulent investir à Madagascar .

  3. C’est une malade…

Poster un commentaire