Air Madagascar : Le tribunal prononce le redressement judiciaire

Air Madagascar est plutôt connu par ses crises que pour ses faits d’armes.

La procédure de liquidation d’Air Madagascar est enclenchée. La justice a confirmé la fin de parcours de l’ancienne compagnie aérienne nationale.

Clap de fin pour la société Air Madagascar. Le tribunal du commerce a prononcé officiellement le redressement judiciaire de cette compagnie nationale. Cette décision de justice met fin officiellement à l’existence de Air Madagascar qui a déjà cédé sa place à Madagascar Airlines. L’emblématique compagnie aérienne est criblée de dettes, ses finances sont dans une situation catastrophique depuis plusieurs années. Le tribunal, quant à lui, a constaté la cessation de paiement d’Air Madagascar depuis le 19 octobre dernier, et Tsaradia depuis le 14 octobre.

Sensible. Le parcours d’Air Madagascar finit mal alors après ce verdict du tribunal du commerce qui fait suite à la décision du gouvernement de liquider la compagnie. Ce serait la dernière carte entre les mains de l’Exécutif pour sauver la face de cette société aérienne qui n’a connu des heures de gloire que pendant quelques années. La gestion de la compagnie mouvementée par l’instabilité de son état financier a été un dossier sensible sur la table des dirigeants successifs. Mais cette fois-ci, la messe est dite. L’Etat va exploiter une nouvelle marque aérienne dénommée Madagascar Airlines pour faire oublier les années noires d’Air Madagascar.

Déclarations fiscales. La procédure de liquidation, associée à l’apurement des passifs, est, en effet, enclenchée pour l’ancienne compagnie aérienne. Les créanciers devraient ainsi déclarer leurs créances munies de pièces justificatives, a-t-on su du verdict du tribunal du commerce d’Antananarivo et les salariés sont invités à nommer leurs représentants dans le cadre de la procédure. On cite, entre autres, Air France parmi les gros créanciers d’Air Madagascar. À son tour, l’ancienne compagnie nationale « doit se présenter devant le syndic dans un délai de 3 jours avec les livres comptables ainsi que les déclarations fiscales, douanières et salariales ». Et charge au syndic, lequel est mis en place pour assurer le rôle d’administrateur provisoire de la procédure de liquidation de la compagnie, et de dresser la liste des créances déclarées.

Rija R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

3 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Bonjour, connaissez vous l’adresse du juge commissaire : Rivo Razafindrakoto pour faire valoir ma créance (avoir COVID perdus !!) merci

  2. Monsieur Pierrebleue déjà dans le milieu aérien et ses jets à la disposition à un moment de la Brésilienne enfantant le CVO , se présente comme le parrain qui se délecterait de la liquidation judiciaire d’AIr Mad pour assouvir encore ses visées tentaculaires . La bénédiction se fera sans nulle doute sous ce régime lui laissant carte blanche , dette morale et financière des dernières présidentielles obligent !

  3. Soyons professionnel! La procédure de liquidation et celle de redressement judiciaire sont 2 choses différentes. Laquelle a été réellement prononcée par le tribunal (si vous avez été présent)?

Poster un commentaire