James Ratsima : Décès d’une figure de proue du nationalisme malgache

Le professeur James Ratsima s’est éteint avant-hier, à l’âge de 75 ans. Cette figure de proue de l’opposition était connue pour son franc-parler. Il a fondé le Front patriotique malagasy  (Asandratro ny fireneko). Comme le nom de son parti l’indique, c’est un fervent nationaliste. De son vivant, il n’a pas cessé de revendiquer la restitution des îles éparses à Madagascar. D’ailleurs il a dit, « je suis parmi les premiers à les revendiquer et ce n’est qu’après que bon nombre d’associations ont vu le jour et prétendent les réclamer alors que la plupart d’entre elles sont financés par les colons ». Il s’est également illustré dans l’affaire Ambohitrimanjaka, en soutenant notamment les habitants de cette localité contre leur expulsion de leur terre natale. En outre, il a qualifié l’indépendance du pays de mascarade. En affirmant notamment qu’en 1960 « les colons nous ont donné un semblant d’indépendance. Pourtant, ils restent toujours présents dans le pays en exploitant les élites de notre pays ». Force est cependant de constater que les différents régimes qui se sont succédé au pays n’ont pas échappé à ses critiques. Tout récemment, il a ainsi critiqué le projet téléphérique. Face à la disparition de cette grande figure de l’opposition, Midi Madagasikara présente ses condoléances à la famille du défunt.

Recueillis par Dominique R. 

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. On ne pense pas qu’il était vacciné vue l’ atypie du personnage …

  2. Dommage qu’il n’a pu assister à la fin du processus de la décolonisation à savoir la  » CO-GESTION  » pour les îles éparses !

Poster un commentaire