CNaPS – Maison de l’agriculture : Un régime de retraite pour les paysans à Sofia

Après la région de Haute-Matsiatra, la CNaPS et la Maison d’Agriculture ou « Tranoben’ny Tantsaha » sont descendues dans la région Sofia, avec comme objectif de mettre en place un régime de retraite pour les paysans. Jusqu’ici, seuls les travailleurs salariés ont pu bénéficier d’une Protection Sociale, a-t-on affirmé. En effet, en 1994, l’Etat Malgache a déjà mis en place le CNOPS ou « Comité National d’Orientation de la Protection Sociale » pour assurer la Protection Sociale des travailleurs indépendants, mais cette entité n’a jamais fonctionné jusqu’à maintenant, pour des raisons inconnues. Par conséquent, les travailleurs indépendants y compris les paysans producteurs n’ont jamais bénéficié d’une Protection Sociale, alors que ces derniers constituent 85% de la population malgache. « Ainsi il est maintenant grand temps que ces producteurs bénéficient d’une protection sociale », dixit Razafindraibe Jean Jacques, Directeur du Contrôle et de Gestion auprès de la CNaPS. Ainsi, le but de la collaboration de la CNaPS avec la maison d’Agriculture est d’offrir un avenir meilleur pour les agriculteurs, les éleveurs, ainsi que les pêcheurs.
A noter qu’à Antsohihy, la plupart des pêcheurs souhaitent bénéficier d’une protection sociale vu que bon nombre d’entre eux ont plus de 50 ans, selon Clément Mercia Rakotozafy, Président de la Fédération de la pêche traditionnelle.
Pour sa part, le Président de la maison d’agriculture Solofo Andrianjafimahatratra a martelé que les paysans ont été déjà sensibilisés afin qu’ils aient un esprit d’épargne. Par ailleurs, la retraite agricole figure déjà dans le MARCA (Mérite, Assurance, Retraite et Crédit Agricole).
Au final, les techniciens de la maison d’agriculture vont descendre sur terrain auprès des ménages des producteurs dans ladite région. Après, les données collectées vont être transférées auprès de RSI France pour une étude actuarielle, selon l’explication du Directeur des Etudes et de la Conformité auprès de la CNaPS, Rasoanaivo Didier. En somme, la dernière étape consiste enfin à mettre en place le régime de retraite de tous les paysans à Madagascar, a-t-on affirmé.

Recueillies par Arnaud R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication