Antoetra – Zafimaniry : 17 jours d’intenses activités de développement

 

L’inauguration d’une école.
L’inauguration d’une école.

Comme chaque année, la commune d’Antoetra-Zafimaniry, dans le district d’Ambositra, n’a pas failli à sa tradition, celle d’organiser une manifestation durant plusieurs jours consacrés essentiellement à des activités de développement.

Une manifestation tenue du 23 avril au 9 mai dernier, a vu la participation des différents responsables locaux et des représentants des partenaires internationaux.

Comme a tenu à l’expliquer, Kotoniaina Rafanomeza dit Maurice, maire d’Antoetra, des tournées à travers différents « fokontany » sont organisées pour sensibiliser les habitants sur la nécessité d’entretenir et de préserver les acquis, de procéder au suivi des réalisations des travaux en cours, d’inaugurer des infrastructures, d’animer des séances de sensibilisation sur différents thèmes touchant, la santé, l’hygiène, la lutte contre l’insécurité et la préservation de l’environnement, etc. L’objectif de cette manifestation grandiose outre son aspect festif, a poursuivi Kotoniaina Rafanomeza est surtout de rendre compte aux habitants des différents « fokontany » les réalisations accomplies en vertu du principe de la rédevabilité et d’exhorter tout un chacun à prendre part à toutes les étapes du processus de développement.

Ecotourisme. C’est ainsi qu’une étude sur la réalisation d’adduction d’eau a eu lieu dans les villages de Fempina, Ambahona, et Sakaivo-Nord avec la contribution de l’association Electriciens Sans Frontières (ESF). Des études ont été également faites sur l’aménagement de l’escalier du village de Sakaivo-Nord pour le développement de l’écotourisme Zafimaniry, patrimoine national, avec l’appui de l’association humanitaire Babakoto-France. Cette dernière a financé également l’étude de l’éclairage du village d’Antoetra, chef lieu de la commune, de la réhabilitation du CEG de Faliarivo, de la réhabilitation de l’EPP d’Antoetra.A Vohitrandriana 6 bornes-fontaines ont été réalisées ainsi qu’à Andraitokonana 5 bornes-fontaines avec deux bornes-fontaines supplémentaires à Faliarivo, le financement de l’ESF aidant. Des infrastructures touristiques ont été inaugurées à Fanandrana financées par l’Union européenne et le gouvernement malgache. Inauguration également du nouveau village Analamanana où 55 maisons d’habitation ont été incendiées par les « dahalo » et reconstruites par l’ECAR et la communauté des Sœurs amies de Lazare, inauguration d’un terrain de sport à Ambatomalama financé par l’association Babakoto-France. Inauguration de l’EPP d’Ambahona, de l’EPP de Sakaivo-Nord, de l’EPP d’Ifasina avec un total de 9 salles de classe sur financement de l’association Babakoto-France. Le suivi de l’utilisation et du fonctionnement des infrastructures, écoles, terrains de sport, bornes-fontaines n’ont pas été en reste dans les localités visitées ainsi que les différentes animations sur les thèmes de la santé, l’hygiène et la préservation de l’environnement. Des certificats ont été remis aux villages méritants.

A noter qu’outre les partenaires nationaux, l’ONG des villages et des hommes, est également présente dans la restauration à l’état primitif du village zafimaniry, ainsi que l’association MADAVIN qui procède au reboisement de 100ha pour la restauration de la forêt zafimaniry .

CHAN MOUIE Jean Anastase

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication