Don de sang : Avantageux pour le donneur

Dah’mama donne l’exemple. Elle sauve des vies.
Dah’mama donne l’exemple. Elle sauve des vies.

Il faut seulement six heures pour le donneur afin que son sang puisse se renouveler dans son corps. Donc, c’est sans risque selon l’avis des médecins.

Nombreux sont ceux qui ont encore peur de faire don de sang. Pourquoi? Tout simplement parce qu’ils ont peur des piqûres. Pour d’autres, ils pensent que cela pourrait avoir de mauvaises conséquences sur leur santé. Or, ce sont là deux points de vue complètement faux. Et le Dr Fanja Rabeson du Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS) le confirme bien. « Le don de sang est une chose assez nouvelle à Madagascar. C’est ce qui rend encore les Malgaches à en être un peu réticents. Cependant, donner du sang ne contient aucun risque pour le donneur. Au contraire, cela devrait lui procurer beaucoup d’avantages, tant pour sa santé que pour l’estime de soi », a-t-elle fait savoir. Tout d’abord, il faut surtout se rendre compte que donner du sang, c’est un acte de générosité qui peut sauver des vies. Et tout le monde peut le faire. Il faut seulement passer à la sélection pré-don effectuée par un médecin pour savoir si l’on peut donner son sang ou pas. Alors, comme l’a expliqué ce médecin, « donner du sang procure de la satisfaction morale personnelle pour le donneur. Sur le plan sanitaire, cela permet un renouvellement cellulaire, stabilise la pression sanguine ou la tension artérielle, et réduit les risques d’accidents vasculaires cérébraux ou AVC ». Ce ne sont là que quelques exemples parmi tants d’autres. Mais en grosso-modo, donner du sang permet de donner des informations intéressantes sur notre état de santé en général.

La « tompon’la klé » s’y met. C’est justement en étant consciente de tout cela que Dah’mama la « tompon’la klé » a fait don de sang, hier. « J’ai toujours fait partie de la campagne de sensibilisation pour le don de sang. Puis, je sais également que cet acte permet de sauver des vies. Je le fais tous les ans, ce, depuis 2009 », a-t-elle confié. Mais il n’y-a pas eu qu’elle. Cette chanteuse dans «Pointure 40 » a réussi à convaincre les membres de son groupe artistique, ceux du Lions Club Farafangana dont elle est membre, et la Députée élue de Beroroha d’Atsimo-Andrefana, Harifanja Razafindrakoto, à s’y mettre également. Le don a été fait à Ivato, par le biais du camion de collecte mobile du CNTS. Cette artiste semble vraiment se connaitre en œuvre sociale car la journée d’hier lui a aussi permis de faire un don pour les enfants hospitalisés du service oncologie de l’hôpital HJRA Ampefiloha. En ayant vendu tous ses effets personnels ainsi que ses accessoires; des tee-shirts, dvd et cd Dah’mama, elle a pu acheter des jouets, des biscuits pour ces enfants, sans oublier les enveloppes. A noter qu’elle a fait ces bons gestes dans plusieurs régions, comme à Manakara, à Farafangana, et à Vangaindrano. Pour en revenir au don de sang, du 17 au 19 décembre prochain, les artistes vous donnent rendez-vous au parvis de l’hôtel de ville pour une campagne de sensibilisation.                 

Arnaud R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication