Apipa : De nouveaux matériels et des stations réhabilitées par la CPGU

Le système de prévision et d’annonce des crues rénové de la plaine d’Antananarivo a été inauguré hier au siège de l’Apipa à Anosizato.

Agir pour la planète, agir pour le pays, puis agir pour soi finalement, puisque les plus petits gestes du quotidien peuvent contribuer à éviter des conséquences désastreuses pour tout le monde. Si le discours paraît utopique, c’est pourtant une réalité. L’inauguration du système de prévision et d’annonce de crues rénové de la plaine d’Antananarivo au siège de l’Apipa (Autorité pour la protection contre les inondations de la plaine d’Antananarivo) a été une occasion de refléter ces problèmes : les sachets en plastique que l’on jette dans les dalles, dans les canaux, et puis finalement dans n’importe quel trou, prenant cela pour des bacs à ordure, a bouché les canaux. C’est dire que n’importe quel petit sachet en plastique non biodégradable peut dégrader les infrastructures. En période de crue, des canaux bouchés entraînent des inondations. En somme, jeter ses ordures par terre et boucher les  dalles par des sachets usés contribuent à favoriser les inondations dont sont victimes les bas-quartiers et les plaines de la ville.

Rénovation et construction. Prévenir les grandes crues pour une meilleure réponse afin d’éviter les inondations, les défis de l’Apipa sont réels. Hier, en son siège à Anosizato, la CPGU (Cellule de prévention et de gestion des urgences), quelques membres du gouvernement et les représentants de la Banque Mondiale ont inauguré le système de prévision et d’annonce de crues rénové de la plaine d’Antananarivo. 9 cabines de station ont été réhabilitées par la CPGU, et une station est en construction à Ampitatafika, dans le cadre du projet Pupirv (Projet d’urgences pour la prévention des infrastructures et la réduction de la vulnérabilité) financé par la Banque Mondiale. Par ailleurs, 8 stations de mesure hydrométrique et pluviométrique à Ampitatafika, à Anosizato, à Ambohimanambola, à Behenjy, à Ambatofotsy, à Andramasina, à Bevomanga et à Antelomita ont été dotées de nouveaux matériels et équipements. Des matériels et équipements au niveau des relais à Ambohimitsimbina, Bongatsara et Angavokely ont également été rénovés.

Dans le cadre de ce même projet, les personnes qui vont utiliser ces matériels ont bénéficié d’un renforcement de capacité.

Anjara Rasoanaivo

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire