Groupe Filatex : Contribuer au renforcement de la capacité opérationnelle du GSIS

Les lits superposés offrent un confort aux piquets du GSIS.
Les lits superposés offrent un confort aux piquets du GSIS.

Le Groupe Filatex, une entreprise adhérant à la responsabilité sociétale, continue ses actions en faveur de la société. Mais cette fois-ci, le groupe a contribué davantage au renforcement de la capacité opérationnelle du Groupe de Sécurité et d’Interventions Spéciales (GSIS) à Mandrosoa Ivato. Cela, à travers une remise de dons pour ce groupe d’éléments d’élite de la Gendarmerie Nationale. Ainsi, 15 lits superposés, 30 matelas, 2 chaises et 2 tables de bureau, 4 chaises de conférence, 2 imprimantes, 2 ordinateurs et des fournitures de bureaux ont été remis hier. La réalisation de cette action ne fait que témoigner de l’efficacité des 3P (partenariat public-privé). «Conscients de la mission capitale et combien difficile que vous assurez tous les jours pour la sécurité de nos compatriotes, le Groupe Filatex voudrait signifier auprès des hommes de terrain son soutien et sa gratitude. L’objectif est clair, travailler ensemble pour améliorer la sécurité publique, un des piliers majeurs du développement de Madagascar», a déclaré Tanteraka Rakotoarisoa, porte-parole du Groupe Filatex, lors de la remise des dons. Pour sa part, le Gal de Brigade, commandant des Formations Spécialisées du GSIS n’a pas manqué d’adresser ses vifs remerciements au donateur et d’affirmer que ces matériels sont d’une grande utilité pour la réalisation des missions délicates de ses soldats.

Arnaud R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Vous savez très bien qu’il est courant chez nous que les forces de d’ordres, association de fonctionnaires, etc sollicite des dons et sponsoring auprès des opérateurs économiques

  2. Etrange et acte a reflechir, notre unite d’elite recoit des aide d’un operateur economique. . Pourquoi le Filatex a besoin d’aider le GSIS en particulier? Pas reprehensible en soit mais laisse supposer une relation anormale entre puissant operateur economique etranger et notre armée

Poster un commentaire