Nouvelle route d’Andohatapenaka : Crainte d’une vaste inondation

Cependant, le président du fokontany d’Ankasina II de souligner que nombreuses cases d’habitation piégées entre les digues sont des constructions illicites.
Cependant, le président du fokontany d’Ankasina II de souligner que nombreuses cases d’habitation piégées entre les digues sont des constructions illicites.

Plusieurs cases d’habitation, des rizières à Andohatapenaka risquent d’être englouties sous les eaux si jamais…  

D’un coté, une digue de plus de deux mètres pour la nouvelle route de la Francophonie (la Rocade d’Andohatapenaka), et de l’autre, la digue de la route d’Ivato. Résultats : risque de vaste inondation à Andohatapenaka et dans les fokontany avoisinant. De nombreuses cases d’habitation, rizières et des terrains de culture sont à deux doigts de disparaitre avec l’arrivée imminente des pluies. Encore heureux que jusqu’ici, le climat joue en la faveur des plusieurs milliers de riverains qui étaient là en premier, mais qui, à l’heure actuelle, se trouvent être entre le marteau et l’enclume. Malgré l’existence des canaux d’évacuation d’eau mis en place sous la nouvelle route, les risques sont toujours énormes puisque même les autorités locales craignent que ces infrastructures ne suffisent pas pour évacuer à temps les énormes débits d’eau qui vont apparaitre avec Dame pluie. Dans le fokontany d’Andohatapenaka II, les secteurs 4 à 7 (Ankasina, Avaradosika, Andranondambo et Ankasina Lalam-by) sont tous en situation de danger, selon les témoignages des autorités locales. «Ce sont les secteurs les plus exposés aux dangers si jamais l’inondation a lieu. Cela, puisque déjà, nous nous trouvons dans un endroit à basse altitude. Toutes les crues provenant de la ville entière passent dans notre localité avant de finir leur route vers Betataho. Mais nous craignons également que le système d’évacuation d’eau vers Betataho ne va pas suffire pour dégager à temps les eaux qui risquent d’apparaitre rapidement avec ces digues qui nous entourent», explique Honoré Rakotomanana, président dudit fokontany. Et de continuer que même les quartiers avoisinant, en l’occurrence 67ha, Andavamamba, Isotry,… courent également le même danger.   

Déjà engloutis. Selon les techniciens, la construction de la rocade d’Andohatapenaka a été bien orchestrée, et respecte en même temps les normes internationales. «Il n’y a rien à craindre avec les inondations puisque nous avons déjà mis suffisamment de canaux d’évacuation pour veiller à ce que l’eau puisse bien circuler», ont-ils confié lors de la cérémonie d’inauguration de cette route. Cependant, cela ne suffit pas pour apaiser la crainte des riverains puisque même les grands magasins aux alentours risquent de vivre le même cauchemar. «Depuis la construction de cette voie express, plusieurs hectares de rizières et des terrains de culture ont été engloutis sous les eaux à Ankasina Atsinanana. Du coup, les cultivateurs ont été contraints de stopper leurs activités pour cette année», se plaignent les habitants. Ces derniers interpellent ainsi les autorités compétentes pour la prise des mesures adéquates qui devront leur permettre d’éviter les dangers, surtout que la période de pluie est sur le point de commencer. En somme, les risques d’inondation peuvent toucher tous les endroits où passent ces nouvelles infrastructures, dans le cas où elles ont été mal étudiées.   

Arnaud R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire