Art thérapie au centre « Les Orchidées blanches » : Les enfants vibrent aux sonorités jazzy

Les enfants du centre « Les Orchidées blanches » en train de danser et célébrer leur autonomie.

Des études en psychologie clinique et comportementale ont depuis longtemps mis en évidence les bienfaits de l’art thérapie dans la gestion des troubles mentaux ou autres troubles psycho-moteurs.

Ce postulat a été prouvé une fois de plus, vendredi dernier, au centre médico-éducatif « Les Orchidées blanches » à Androhibe, lors d’une séance dédiée aux jeunes pensionnaires, dans le cadre de la 29e édition du festival Madajazzcar qui se tient depuis le 3 octobre jusqu’à demain sur Tanà. Cet instant musical unique a en effet permis de constater de visu les effets positifs de la musique sur l’état émotionnel, physique et le développement cognitif de ces enfants qui sont soit autistes, soit porteurs de handicaps psychomoteurs. Durant deux heures, les jeunes du centre ont apprécié la musique jazz, à leur manière. Ils se sont en effet inspirés du son « Fizakan-tena » (autonomie) de « Luis Ramaroson group » en proposant au public une chorégraphie qui voulait montrer à quel point ces jeunes ont la volonté de ne pas faire un blocage sur leur handicap, dans leur épanouissement. Durant la séance, ils ont été accompagnés par Mme Eliane Ralalaharison et Mme Rajaofetra.

Luz Razafimbelo

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire