ONG Ny hoaviko- 8 mars : Au chevet des femmes détenues

L’ONG Ny Hoaviko a marqué la célébration à sa manière.  Les femmes détenues ont été favorisées  par les membres de cette organisation

A l’occasion de la journée mondiale de la femme, l’ONG Ny hoaviko a décidé de distribuer des produits de première nécessité aux femmes détenues d’Antanimora hier à 11 heures.

«Nous avons choisi les femmes détenues, car elles ont le droit de célébrer  la journée mondiale de la femme. Ces femmes sont comme nous. C’est un devoir pour nous d’aider ces détenues. Nous avons aussi constaté la surpopulation carcérale. Il y a des  femmes  qui ne sont pas encore jugées alors qu’elles demeurent  plus d’un an en prison», a relevé la première responsable de l’ONG.  Savons, huile alimentaire, du riz, ont été distribués  aux femmes détenues de la prison d’Antanimora.

Ny hoaviko est une ONG qui s’autofinance. Pourtant depuis 2016,  elle arrive à faire des actions sociales. «Nous ne recevons pas des aides financières de l’extérieur. On utilise ce qu’on a. On lance un appel à tous ceux qui veulent travailler avec Ny hoaviko, nous les accueillerons à bras ouverts» a affirmé Lydie Solange.

Cette année, L’ONG a un planning chargé, à part les donations la semaine prochaine, les membres de bureau effectueront une descente à Fandriana pour soutenir  les apiculteurs de la région afin qu’ils puissent  produire plus, étant donné que cette  filière  est en voie de développement ces dernières décennies. Ny hoaviko encadrera également  des jeunes femmes sans emploi. Ces dernières seront formées par l’ONG surtout dans le domaine d’artisanat.

Fondée en mai 2016, a son siège à Ankadivato,  ONG ny Hoaviko  se répand  à Ambositra, Fandriana, Antsirabe, Moramanga. Elle a pour slogan «Manampy ny mpiara-belona, manohana ny ho aviny».

Iss Heridiny

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire