Campagne de vaccination contre la poliomyélite : Plus de 2 millions d’enfants à vacciner.

Le Secrétaire général du ministère de la Santé publique détaillant le programme pour la campagne de vaccination contre la poliomyélite aux journalistes. (crédit photo : Anja)

Les 12, 13 et 14 août 2019 seront des jours dédiés au renforcement de la campagne de vaccination contre la poliomyélite selon les déclarations des responsables du ministère de la Santé publique lors d’une conférence de presse à Ambohidahy, hier.

« Il est vrai que Madagascar a obtenu le statut Madagascar pays libre de la polio en juin 2018, ceci suite aux efforts fournis par tous les acteurs des activités de vaccination lors des 14 précédentes campagnes de vaccination contre la poliomyélite » a notifié le Secrétaire général du ministère de la Santé publique, Jean Claude Andrianirinarison. « Cependant, ce n’est pas une raison pour arrêter le progrès. Au contraire, il faut maintenir ces efforts afin d’assurer la vaccination régulière des enfants et garantir une surveillance de qualité dans les districts au niveau des dix régions à risques» selon les explications de ce dernier. D’ailleurs, tous les pays qui ont obtenu le statut « Pays libre de la poliomyélite » doivent poursuivre une campagne de vaccination au moins une fois par an et renforcer la surveillance communautaire. « C’est ce qui explique pourquoi Madagascar a décidé de poursuivre les activités de la campagne de vaccination » toujours d’après le Secrétaire général du ministère.

Un taux de couverture en dessous de 95%. Tant que le niveau d’immunité de la population de ces régions à risques est en dessous de 95%, les campagnes ne s’arrêteront pas. Ainsi, le ministère de la Santé publique en collaboration avec ses différents partenaires renforce et poursuit les activités de communication et de mobilisation sociale. Le quinzième passage se tiendra du 07 au 09 août dans les dix régions à risques, à savoir Analamanga, Bongolava, Itasy, Vakinankaratra, Atsinanana, Melaky, Alaotra Mangoro, Atsimo Andrefana, Sava et Diana. Pour cela, ce seront 1.695 agents de santé et 3.2830 agents communautaires qui seront mobilisés. Rappelons que cette campagne vise la vaccination de près de 2.542.712 enfants de moins de cinq ans dans les 10.333 Fokontany des 55 districts à couvrir.

La stratégie de vaccination. Comme à l’accoutumée, le porte-à-porte élargi est la principale stratégie de vaccination adoptée par le ministère pour cette quinzième campagne. C’est-à-dire que les agents vont approcher directement les ménages pour vacciner les enfants. Mais outre cette méthode habituelle, des équipes de vaccination interviendront également dans les écoles, les marchés, les gares routières et dans les autres lieux de rassemblement des personnes. D’après le Secrétaire général du ministère de la Santé publique « cette nouvelle stratégie a été choisie parce que certains enfants ne sont pas chez eux pendant le passage de l’équipe de vaccination ». Enfin, il convient de rappeler que la vaccination contre la poliomyélite reste gratuite.

Anja RANDRIAMAHEFA

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. 25 680 342 population – 2 000 000 KIDS WHO KILLED IN VACCIN =23 680 342 POPULATION LEFT AFTER 3 YEARS THEN THE 2 MILLION IN COUNT DISSAPEAR IN EXISTANCE GOING TO DIE. BELIEVE WHAT HAPPENED AFTER 3 YEARS. TERROR POLITICIAN

  2. Let’s go to keep the vaccin for others but not for us nor our family.

Poster un commentaire