Les chiffres de la semaine

25 680 342. Approximativement, c’est le nombre de population que compte actuellement Madagascar d’après les résultats provisoires du troisième recensement général de la population et de l’habitat (RGPH3). Rendu public le mardi 06 août dernier, le document intervient 26 ans après le second recensement général de la population effectué en 1993. Les résultats provisoires du RGPH3 font également savoir que la population s’accroît  à un rythme accéléré avec un taux  annuel moyen de 3,01%, soit environ 368.244 habitants. L’évolution démographique, la répartition régionale ou encore les caractéristiques de la population sont relatées dans le document en question.

  1. Pour cent. C’est ce qui reste comme réserves forestières à Madagascar. Une situation causée par des vagues de déforestations sans précédent, d’exploitations abusives des ressources écologiques et des lacunes en matière de dispositifs règlementaires et légales tendant à protéger l’environnement. Les chiffres ont été avancés par des scientifiques nationaux et internationaux durant la 56e réunion annuelle de l’Association pour la biologie et la conservation tropicale ATBC organisée au CCI Ivato du 03 au 05 août dernier.
  2. Années. C’est ce qu’il resterait pour Madagascar pour sauver ses biodiversités et richesses naturelles de l’extinction d’après les explications du Professeur Jonah Ratsimbazafy. Cinq années durant lesquelles 5 mesures devraient être prises par le pouvoir actuel si ce dernier souhaite renverser la vapeur. Entre autres, le renforcement de la capacité technique du gouvernement à contrôler la criminalité environnementale, l’investissement dans les aires protégées, le renforcement des droits sur les ressources naturelles, la limitation des impacts environnementaux des grands projets environnementaux, la gestion de la crise liée aux bois de chauffage et enfin la traduction en justice des trafiquants de bois précieux et/ou d’espèces menacées.

José Belalahy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire