Recensement de la population : Les malgaches inégalement répartis

La population malgache est généralement rurale d’après les résultats provisoires du RGPH3.

Madagascar dispose enfin de chiffres pouvant l’aider à planifier, et à réorienter son processus de développement. Un outil d’aide à la décision qui pourrait grandement aider si efficacement exploité.

Disparate. Serait la répartition spatiale des  25 680 342 de personnes que compte la population malgache. Les résultats provisoires du troisième recensement général de la population et de l’habitation démontrent que certaines régions sont fortement peuplées par rapport à d’autres. “Les régions fortement peuplées se trouvent dans le centre et dans le Sud Ouest de Madagascar” lit-on dans le document. Les régions de l’Ouest et du Sud seraient par contre les moins peuplées d’après toujours les résultats en question. La région Melaky par exemple, située sur le flanc Ouest du pays, aurait une densité de 7,6 habitants/km2. Ce qui est bien loin derrière la région Analamanga qui compte 210,3 habitants/km2. Ladite région détenant le record en matière de densité de la population par comparaison aux autres régions du pays. Par ailleurs, les résultats provisoires du troisième recensement général de la population et de l’habitation font savoir que, plus de la moitié (52%) de la population malgache résident dans les régions Analamanaga (14,1%), Vakinakaratra (8,1%), Atsimo Andrefana (7,0%), Atsinanana (5,8%), Sofia (5,8%, Haute Matsiatra (5,6%) et Vatovavy Fitovinany (5,6%).

Urbains. La lecture des résultats préliminaires du RGPH3 interpelle également sur la concentration des malgaches dans les zones urbaines. Certes, les 80,50% de la population, soient 20 676 428 personnes vivent en milieu rural, mais le fait est que les zones urbains attirent beaucoup de monde.  Les villes, grandes ou petites fascinent les Malgaches. Le style de vie qui s’y développe, les diverses opportunités ou encore l’espoir d’une vie meilleure sont des raisons avancées pour justifier la situation. Cette dernière étant confirmée par les résultats provisoires du troisième recensement général de la population. “5 003 914 malgaches vivent en milieu urbain tandis que 2 421 303 résident dans les centres urbains secondaires”. Avec une superficie de 547 041 Km2 de superficie et 25 millions d’habitants, la Grande Île est loin d’être surpeuplée.

José Belalahy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire