Coronavirus : Beaucoup de malades se soignent à domicile

En raison de l’insuffisance des infrastructures pour accueillir les malades, de nombreuses personnes atteintes de la Covid-19 suivent un traitement à domicile. Cependant, il ne faut pas confondre traitement à domicile avec automédication car seul le médecin est en mesure de prescrire les médicaments adéquats. Aussi, lorsque les symptômes du Covid-19 se présentent, il faut d’abord consulter un professionnel de santé, soit dans son cabinet, soit au niveau d’un CSB II ou encore chez soi si le médecin peut venir. C’est là qu’il pourra prescrire le traitement adapté à chaque patient.

Recommandations. Le fait de se soigner à domicile requiert une attention particulière. Premièrement, il est très indiqué de porter un masque à tout moment afin de ne pas propager le virus dans la demeure. Il convient aussi de se laver les mains très régulièrement. Ensuite, le malade doit être isolé dans une chambre à part tout en évitant le contact avec l’accompagnateur en instaurant à chaque fois une distance d’un mètre. Quant à tous les équipements utilisés par le malade, ils doivent être nettoyés et désinfectés régulièrement. Et bien évidemment, le malade doit suivre à la lettre les prescriptions de son médecin.

En cas de problème. La maladie peut s’aggraver d’un instant à un autre. Aussi, les numéros de téléphone suivants restent accessibles pour les urgences : 034 47  184 90 ou 034 37 727 25. A noter que les hôpitaux, qui sont pour la plupart débordés, ne reçoivent que les formes graves de la maladie. Puis en ce qui concerne le transport vers l’hôpital, quelques ambulances peuvent assurer le transfert mais s’il n’y en a pas de disponible, les taxis ont l’autorisation de transporter des malades et les véhicules particuliers peuvent aussi circuler.

Anja RANDRIAMAHEFA

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Beaucoup beaucoup de malades sont soignés au domicile sans subir de tests. Donc les chiffres annoncés tous les jours ne représentent pas la réalité de l’ epidemie MAIS peut-être une infime partie de la population véritablement atteinte. Donc cette épidémie est loin d’être maîtrisée.
    Si les médecins généralistes libéraux peuvent établir des rapports d’activités pour tous les soins à domicile effectués chez des malades suspects, on pourrait avoir une vision plus exacte de la situation.

Poster un commentaire