Covid-19 : Les hôpitaux publics débordés, 13 décès et 545 nouveaux cas en 2 jours

Les dernières statistiques du CCO

La deuxième vague fait rage depuis quelques jours. 13 personnes ont succombé de la Covid-19 en deux jours, les 27 et 28 mars 2021 tandis que 545 nouveaux cas ont été enregistrés dont une large majorité à Analamanga.

Treize décès liés à la Covid-19 ont été enregistrés durant deux jours : 6 le samedi 27 et 7 le dimanche 28 mars 2021, selon les deux derniers bilans quotidiens du CCO-Covid-19. Des décès qui portent à 394 le nombre de morts de cette maladie depuis le 23 mars 2020 quand survient le premier décès lié à la Covid-19 à Madagascar. Parmi ces 13 derniers décès enregistrés, 3 sont localisés à Analamanga, 5 dans le Boeny, 2 dans la région DIANA, 1 dans la Haute Matsiatra, 1 dans l’Atsimo-Andrefana et 1 dans l’Atsinanana.

Explosion. Parallèlement, 545 nouveaux cas ont été identifiés dont 161 le 27 mars, sur 510 tests effectués et 384 nouveaux cas le 28 mars sur 1281 tests. Analamanga, et plus particulièrement Antananarivo reste le principal foyer. On assiste actuellement à une explosion des cas dans la région Analamanga où 285 nouveaux cas ont été recensés le 28 mars. Sur le terrain, la situation semble beaucoup plus inquiétante. Les malades comptabilisés et qui figurent dans les statistiques du CCO sont ceux ayant été confirmés positifs au test PCR, mais force est de constater que bien plus nombreux sont les cas symptomatiques mais non confirmés par des tests, et qui sont immédiatement traités comme des cas Covid-19. Le début du traitement dès l’apparition des symptômes reste d’ailleurs la conduite préconisée par les médecins.

Refuser du monde. Actuellement, selon le dernier bilan du CCO, 1904 cas actifs sont officiellement recensés le 28 mars dont 201 cas graves, si la veille ils étaient au nombre de 192. Les malades présentant une forme grave nécessitant une admission à l’hôpital rencontrent de sérieuses difficultés pour trouver un lit de libre. Or, les cas graves nécessitent l’utilisation d’équipements spécifiques pour la ventilation ou l’assistance respiratoire, lesquels sont difficilement accessibles en dehors des hôpitaux ou cliniques. Les hôpitaux publics arrivent-ils à saturation ? En tout cas, à Antananarivo, les hôpitaux refusent du monde et les familles des malades ont toutes les peines du monde à trouver une place en vue d’une admission. Les soignants à l’hôpital Joseph Raseta Befelatanana, parmi les centres hospitaliers qui accueillent encore des cas graves sont déjà bien débordés. Reste la solution des cliniques privées pour espérer trouver une place pour les cas graves. A condition d’en avoir les moyens.

Hanitra R. 

Localisations des nouveaux cas les 27 et 28 mars 2021

 

Régions Nouveaux cas

27 mars

Nouveaux cas

28 mars

Analamanga 71 285
Atsinanana 12 22
Boeny 13 10
Analanjirofo 18 15
Atsimo-Andrefana 8 0
Menabe 2 0
Vatovavy Fitovinany 1 1
DIANA 19 14
SAVA 12 6
Haute Matsiatra 3 2
Vakinankaratra 0 8
Itasy 0 2
Ihorombe 0 2
Sofia 0 17

 

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Il faut renforcer la distribution d’une potion préventive : personne ne tombera plus malade.
    Il faut renforcer la distribution d’une potion curative: tous les malades seront guérirent.
    Arrêtez d’observer : prenez et buvez.

Poster un commentaire