Suspension de la grève : Les ténors du PAT prudents

Sauf changement, cette grève se poursuivra encore.

Les informations concernant la suspension de la grève des membres du Personnel administratif et financier (PAT) de l’Université d’Antananarivo ont circulé sur les réseaux sociaux, hier. Ils ont reconnu l’existence d’une rencontre avec les responsables auprès du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique (Mesupres) mais ils jouent la carte de la prudence. Ces derniers ont indiqué qu’ils ne suspendraient la grève qu’une fois leur principale revendication acceptée. « Ils ont promis de virer les salaires des employés dans leurs comptes en banque. Mais à la dernière minute, nous avons appris que nous allions être payés en espèces, ce qui n’arrange aucunement l’affaire de ceux qui ont des engagements bancaires », selon le président du syndicat du PAT, Albert Pierre Rakotoson. Sauf changement de dernière minute, la grève se poursuivra encore ce jour.

Intensification. Les membres du PAT sont descendus dans la rue depuis lundi. Et mardi, les étudiants ont grossi les rangs. Hier encore, ils ont brûlé des pneus et des brindilles pour se faire entendre avant que leurs représentants ne soient reçus par les responsables du Mesupres.

Narindra Rakotobe

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire