Changement climatique : L’augmentation de l’intensité des cyclones à prévoir

Madagascar devrait se préparer à toute éventualité face au changement climatique.

L’intensité des cyclones pourrait augmenter compte tenu du changement climatique mondial. Trois à cinq perturbations intéressent Madagascar chaque saison et un à trois cyclones pourraient atteindre les côtes malgaches.

Après les fortes pluies qui s’abattaient dans la Capitale et ses périphériques, un prévisionniste auprès du service de la météorologie a tenu à souligner que nous sommes encore en période d’intersaison. La saison pluvieuse ne débutera qu’en novembre et s’étalera jusqu’en avril. La saison cyclonique 2021-2022 n’a pas encore commencé car jusqu’à présent aucune perturbation n’a évolué dans notre bassin cyclonique et il n’y a pas de risque d’activité cyclonique à Madagascar jusqu’à la fin de cette semaine. L’état actuel et l’évolution des tendances des conditions atmosphériques et océaniques laissent prévoir une saison cyclonique 2021-2022 proche de la moyenne. Selon le chef de service de recherches sur la variabilité climatique auprès de la Direction des recherches et de développements hydrométéorologiques, Anzela Ramarosandratana, la valeur climatologique du nombre de systèmes qui intéressent Madagascar par saison est de trois à cinq, tandis que un à trois systèmes pourraient atterrir sur les côtes malgaches. Elle a également noté dans la foulée que compte tenu du changement climatique dans le monde entier, les températures des eaux de surface sont en hausse. Or, un océan plus chaud augmente les risques de cyclones ainsi que leur intensité.

Précipitations. Pour cette semaine en cours, des cumuls de précipitations modérés, 50 à 100 mm sont prévus pour les districts d’Antsohihy, Maevatanana, Tsaratanana, Morafenobe, Tsiroanomandidy, Ankazobe, Antananarivo Avaradrano, Manjakandriana, Andramasina, Ambatolampy, Antanifotsy, Moramanga, Anosibe An’Ala, Manakara, Ikongo, Vangaindrano, Befotaka et Taolagnaro. La moyenne mensuelle des précipitations pour les mois d’octobre et novembre sera suffisante par rapport à la valeur de la normale saisonnière dans les régions de l’Ouest et du nord-ouest de Madagascar dont le Melaky, Boeny et la partie Ouest de la région Sofia. Concernant les températures moyennes saisonnières pour les mois d’octobre et novembre, elles seront plus chaudes que la normale dans toutes les régions de la Grande Ile.

Narindra Rakotobe

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire