Ordre des Journalistes de Madagascar : Monica Rakotoarison reprend le flambeau

La passation entre les deux présidents de l’OJM a été effectuée à Antanimena hier.

Hier, la passation de fonctions entre la nouvelle et l’ancien président de l’ordre des journalistes de Madagascar (OJM) a été effectuée dans les règles de l’art. Gerard Rakotonirina a ainsi passé le flambeau à Monica Rakotoarison à Antanimena en présence des consœurs et confrères venus aussi bien pour honorer de leur présence la cérémonie que pour connaître les chantiers qui se dressent devant le nouveau bureau de l’ordre. Interrogée sur la question, Monica Rakotoarison a avancé, outre l’élection du représentant de l’ordre auprès de la Commission nationale électorale indépendante (CENI) prévue se dérouler jeudi 28 octobre prochain, l’urgence de procéder à la délivrance des cartes professionnelles des journalistes. « Cela devrait se faire, et le plus tôt sera le mieux », nous a-t-elle confié. Avant toutefois de noter que « la délivrance se fera une fois que les 112 dossiers en instance seront traités par la nouvelle CPC ou Commission paritaire chargée de la délivrance des cartes professionnelles des journalistes », note la présidente de l’OJM. Une nouvelle commission dans laquelle devrait figurer Monica Rakotoarison qui devrait avoir sa première session vers le mois de février 2022 prochain, si l’on s’en tient toujours aux dires de la présidente de l’OJM. Par ailleurs, l’ordre projetterait de « rendre ses responsabilités » dans un dossier relatif au cas de quatre journalistes d’investigation qui auraient subi des menaces de la part d’un responsable ministériel de Menabe. « On a reçu le rapport concernant ce cas. On va mener l’enquête et on va agir en conséquence », conclut Monica Rakotoarison.

José Belalahy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire