Changements climatiques : Une journée de reboisement avec 1 000 enfants

Les acteurs œuvrant pour la protection des droits des enfants.

Devant l’urgence climatique mondiale et particulièrement la vulnérabilité de Madagascar face aux changements climatiques, les 59 membres de la Plateforme de la société civile pour l’enfance (PFSCE) ont décidé d’organiser une journée de reboisement avec 1 000 enfants. Une activité qui entre dans le cadre de la célébration de la journée internationale des droits de l’enfant tout en véhiculant le message selon lequel les « enfants ont le droit de vivre au sein d’un environnement plaisant ». Ce reboisement aura lieu à Andramasina le 20 novembre, à 40km de la Capitale avec la collaboration de Bôndy, une entreprise sociale qui lutte pour faire de Madagascar une référence en matière de développement durable. La PFSCE profitera de cette journée pour sensibiliser les enfants sur leurs droits et leur inculquer une éducation environnementale. Il est important de rappeler aux enfants qu’ils peuvent faire partie des solutions à cette crise. Selon l’Organisation mondiale de la santé, les risques environnementaux coûtent la vie à 1,7 million d’enfants de moins de 5 ans chaque année. Pour l’Unicef, la crise climatique est une crise des droits de l’enfant.

Recueillis par Narindra Rakotobe

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire