CASEF – OCFM : 5 000 certificats fonciers pour Mahavelona Foulpointe

Les bénéficiaires de l’OCFM n’ont pas pu cacher leur joie.

391 000 certificats fonciers. Tels sont les objectifs du projet CASEF pour les régions Atsinanana, Analanjirofo, Alaotra Mangoro et SAVA à travers des Opérations de certification foncière massive (OCFM).

La commune de Mahavelona Foulpointe ne sera pas en reste dans le cadre de l’OCFM que le projet CASEF organise dans 14 régions. En effet, pour la population de cette commune, il est prévu la délivrance de 5 000 certificats fonciers d’ici au mois de décembre 2022. Sept des onze “fokontany” de ladite commune sont bénéficiaires du « Hetsika Karantany Faobe » du CASEF. Depuis le mois de juillet, 4 201 demandes ont été reçues au niveau du guichet foncier, 819 CF ont été établis et 3 773 parcelles ont déjà fait l’objet de reconnaissance locale. Pour atteindre le maximum de bénéficiaires, la commune de Foulpointe a décidé que le prix d’un certificat serait de 4 000 ariary pour les femmes et 5 000 ariary pour les hommes. Face à cette situation, la population du “fokontany” d’Antaratasy situé sur la RN5 vers Fenerive-Est n’a pas caché sa joie. « Je dispose de plusieurs parcelles, et six d’entre elles ont été munies de certificats. Comme je suis veuve, j’ai eu beaucoup de mal à préparer mes documents sans la précieuse aide du CASEF. Je peux désormais cultiver sans souci. Mes enfants et mes petits-enfants pourront également hériter du terrain sans problème ni crainte », se réjouit Lalao Fleurette, grand-mère de 62 ans. « Les conflits fonciers au sein de la commune de Foulpointe existent bel et bien. Bon nombre d’usagers viennent à mon bureau pour trouver des solutions. Certains arrivent à résoudre leurs problèmes à l’amiable tandis que d’autres doivent faire recours au tribunal », a poursuivi le maire de Mahavelona, Sampy Elin Ranaivoson.

La politique foncière et l’enregistrement des droits fonciers est inscrit dans la composante 2 de CASEF, un projet du ministère de l’Agriculture et de l’ Élevage (MINAE) en collaboration avec le ministère de l’Aménagement du territoire et des Services fonciers (MATSF). L’objectif est de permettre aux agriculteurs de cultiver en toute sérénité, d’après un responsable auprès du projet CASEF. « Pour cette OCFM, nous allons focaliser nos actions dans la redynamisation des guichets fonciers en veilleuse au niveau des communes et la création de nouveaux guichets. En collaboration et sous la supervision de la Direction des Services Topographiques, nous allons également mettre à jour le Plan local d’occupation foncière (PLOF) des 124 communes au sein des quatre régions », souligne Nigel Clarck Razafimahatratra, expert foncier au sein du projet CASEF. Financé par la Banque mondiale, le projet Casef a pour objectif de délivrer 1 391 000 de CF dans 14 régions de Madagascar jusqu’en décembre 2022.

Manjato R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire