Fête de la Nativité : Temps clément sur l’ensemble du pays

Les Tananariviens peuvent fêter Noël en toute tranquillité car il fera beau pour la journée du 25 décembre.

Dame pluie ne sera pas au rendez-vous à Tana pour les journées des 24 et 25 décembre. Cependant, on observera un temps nuageux avec des risques d’averses pour la veillée de Noël.

Les conditions météorologiques prévues sur l’ensemble du pays sont qualifiées de type légèrement estival durant la fête de Noël, selon les prévisions de la Direction générale de la météorologie. La chaleur sera au rendez-vous sur la moitié Nord tandis que la fraîcheur sera de passage sur la moitié Sud. Pour le 24 décembre, un temps nuageux avec un risque d’averses faibles dans la nuit est prévu à Tana, Ambohimanga Rova et ses alentours. Pour la température, elle sera comprise entre 16°C et 28°C. Pour le jour de Noël, un temps couvert la matinée devenant peu nuageux au cours de la journée sera également enregistré dans cette localité du pays. Les températures resteront quasi-stationnaires, la minimale sera de 16°C et 27°C pour la maximale.

Nuageux. La mer sera globalement agitée et forte sur l’ensemble des eaux côtières de l’extrême Sud du pays. Un temps globalement peu nuageux à partiellement nuageux sur la moitié Nord mais légères occurrences des activités orageuses vers la fin de l’après-midi et en soirée notamment dans les parages de Nosy-Be et Sambirano. Un temps progressivement nuageux avec un niveau de risque élevé de faibles averses sera prévu sur la moitié Sud. Un temps partiellement nuageux est prévu sur la côte Est les 24 et 25 décembre pour ceux qui ont prévu de rejoindre cette partie du pays. C’est le cas pour Foulpointe, Sainte Marie, Toamasina, Vatomandry, Ambila Lemaitso, Brickaville ou encore Andasibe. Un temps nuageux avec averses faibles est par contre prévu à Vatovavy, Fitovinany, Atsimo-Atsinanana et Taolagnaro. Lahatra Mampionona Rakotoarimalala, ingénieur de la météorologie a noté qu’il n’y aura pas de risque de phénomène extrême durant cette période.

Narindra Rakotobe

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire