Non-port du masque : Travaux d’intérêt général effectifs pour les contrevenants

Reprise des travaux d’intérêt général dans certaines localités.

Après le relâchement dans l’application des gestes barrières dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, les forces de l’ordre ont de nouveau sanctionné les personnes qui ne portent pas de masque. C’est le cas dans l’Atsimo Atsinanana où les contrevenants ont été assignés à des travaux d’intérêt général, comme le balayage des rues. Le gouverneur d’Itasy a également sorti une note hier pour la reprise des travaux d’intérêt général à l’encontre de ceux qui ne respectent pas les mesures sanitaires. Pour Antananarivo, la préfecture de police a invité tous les citoyens à respecter les gestes barrières. Le balayage des rues, le curage des canaux ou le nettoyage des marchés font partie des travaux.

Conscientisation. En parallèle, les actions de sensibilisation seront davantage renforcées. L’objectif étant de conscientiser les citoyens sur les dangers de cette maladie. Les éléments de la police nationale ont sillonné les quartiers pour une approche de proximité. C’était le cas à Ankazotokana ou Ambolokandrina où 150 personnes ont été sensibilisées. Ces actions se poursuivront dans les prochains jours, ce qui n’exclut aucunement les sanctions à l’encontre des contrevenants.

Narindra Rakotobe

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Mba tsara izany fandraisana andraikitra izany. Fa mba manahoana kosa ny sazy hampiharina @ izay manokatra midanadana ny sisin-tany mba hampiditra malalaka ny aretina eto @ ny firenena. Tsy toy izao isika raha nahay naka lesona. Aleo hidiram-bola kely ary mamoy havana sy namana ary mpiara-belona toy izay mihonona @ izay hanana teto ka nanidy sisin-tany isika. Mahaiza maka lesona fa na  » ny sahona aza hono mahay mampiditra ranon-ketsa, mba hananany rano maro hivelomany sy ny taranany???? »
    On encourage ces prises de décision responsables. Seulement quelle serait la sanction pour punir ceux qui ont ouvert et laisser béantes les territoires pour laisser la pandémie entrer parmi nous, Île béni de Dieu. Nous avons apprécié les rentrées de devises au péril de la vie de nos familles, amis et compatriotes. Que les passées nous servent de leçons, on aurait apprécier de vivre avec difficulté surmontable avec ce que nous avons localement que d’endurer cette pandémie. Sachez que mêmes « les grenouilles dit-on, arrivent à faire rentrer les eaux dans la rizière pour mieux vivre, elle et sa famille???? »

Poster un commentaire