Rentrée scolaire : Le report ne concerne que sept régions

Les vacances de Noël sont prolongés pour les établissements scolaires des sept régions.

Deux jours après la publication de la note de service relative au report de la rentrée scolaire du  troisième bimestre pour le 17 janvier prochain, le ministère de l’Éducation nationale a publié hier une autre note de service qui apporte plus d’explications sur la première. Ainsi, la décision de report de la rentrée concerne, outre Analamanga et Vakinankaratra, les régions Atsimo Atsinanana, Atsimo Andrefana, Anosy, Diana ainsi que la région Haute Matsiatra. La note de service du ministère de l’Éducation nationale apporterait ainsi une correction au rapport du Conseil des ministres de mercredi dernier qui avait mis dans le même champ d’application du report « tous les élèves, des établissements primaires et secondaires, des établissements publics et professionnels ainsi que des université et grandes écoles ». Dans sa seconde note de service, le ministère de l’Éducation nationale indique que « l’objectif principal consiste à rompre la chaîne de contamination et à renforcer l’application des protocoles, afin d’assurer la continuité de l’apprentissage lors de la reprise des cours ». Outre l’objectif, le ministère de tutelle motive sa décision sur les rapports relatifs à l’évolution épidémiologique effectués par le département de la Santé publique, et sur le fait que le report concerne tous les établissements scolaires aussi bien publics que privés.

Recueillis par José Belalahy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. On est totalement d’accord cher ministre, c’est pour couper la chaîne de contamination du COVID. Je crois qu’il était plus intelligent de traiter les établissements scolaires pendant ces « vacances » par pulvérisations de VIRUCIDES, en deux temps pour bien réussir votre action. Peut être vous allez dire que nous manquons le budget pour cela??? Oui on est aussi d’accord pour ça on n’a pas de sous mais pour d’autres actions « bienfaisantes », on dispose à gogo.

Poster un commentaire