Travail en entreprises : L’absentéisme pour cause de Covid-19 handicape les productions

Les tests ne sont plus dorénavant effectués dans les centres de santé à Analamanga depuis l’adoption de l’approche syndromique. Photo d’archives.

Avec l’augmentation des cas de Covid-19 à Antananarivo, les organisations au sein des entreprises ont connu quelques réajustements en adoptant le système télétravail afin de limiter les contaminations généralisées. 

L’absentéisme au sein des entreprises et des services administratifs augmente depuis plusieurs semaines, à mesure que les cas de Covid-19 connaissent une courbe croissante. Aux salariés testés positifs et, de ce fait, obligés de s’isoler et ne plus fréquenter leurs lieux de travail, s’ajoutent les cas contact qui, eux aussi, risquent de développer la maladie en l’absence de prise en charge immédiate.

Les cas d’absentéisme en augmentation ne sont pas sans conséquences sur les entreprises et les bureaux administratifs. Pour les entreprises en particulier, les productions s’en retrouvent handicapées du fait des effectifs réduits. En effet, le personnel qui assure le fonctionnement des entreprises et les productions sur site peuvent difficilement garder le rythme de travail habituel. Il en est de même pour certains services administratifs où les agents sont nombreux à avoir également contracté le coronavirus. Ces services tournent ainsi au ralenti.

Nombre d’entreprises dont les activités permettent la mise en place du télétravail, optent pour cette solution afin de préserver la santé de leurs salariés tout en maintenant autant que possible l’entreprise à flot. C’est ainsi que les systèmes de rotation sont adoptés tant bien que mal par les entreprises, et permettent ainsi à une partie des salariés de travailler sur site tandis que l’autre est en mode télétravail.

La situation a par ailleurs amené certains salariés indélicats à profiter de la situation en présentant des résultats de tests faussement positifs dans le but de ne pas travailler. Il s’agit généralement de faux documents présentés comme étant émis par des établissements privés qui proposent des tests de diagnostic rapides. Les responsables du personnel au sein des entreprises multiplient ainsi les démarches visant à vérifier l’authenticité des documents, ou alors, exigent de leurs salariés des tests effectués dans les centres de dépistage publics et des attestations de positivité délivrées par des entités publiques avant d’autoriser les absences.

Hanitra R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Les grands médias français (et pas que…) reconnaissent le facteur « facilitant » de la vaccination quant à l’augmentation subséquente de la contamination et dans la survenue d’effets secondaires…parmi lesquel le décès, considéré lors comme un suicide (volontaire) rendant inopérants ou caduques les termes des contrats d’assurance . Autant de considérations à prendre en compte en plus du rapport de subordination au travail .

Poster un commentaire