Reprise des classes le 17 janvier : Organisation drastique pour pouvoir respecter le protocole sanitaire à l’école

Les efforts doivent être déployés de tous bords afin de permettre aux élèves d’achever cette année scolaire sans trop de dégâts.
Photo d’archives.

La reprise des cours pour le 17 janvier 2022 pour l’enseignement public et privé, est maintenue par le ministère de l’Éducation nationale (MEN), après le report de la rentrée après les vacances de Noël, décidé de concert avec le ministère de la Santé publique.

 Les élèves concernés par le report de la rentrée de janvier, reprendront les chemins de l’école, collège ou lycée à partir de lundi prochain, non sans se soumettre à quelques règles, anciennes et nouvelles, mises en place par le MEN. Ce, afin de limiter au maximum les contaminations de la Covid-19 en milieu scolaire. En effet, les établissements scolaires doivent se conformer aux directives émises par le MEN afin d’assurer au mieux les cours sans exposer les élèves à des risques de contamination du virus.

Le respect du protocole sanitaire oblige les établissements scolaires à mettre en place une organisation drastique. Si les mesures telles le port du masque et l’hygiène des mains sont déjà plus ou moins intégrées dans les habitudes, d’autres mesures nécessitent des organisations bien ficelées. En matière de distanciation sociale, l’adoption de la présence alternée des élèves en classe, ainsi que les récréations alternées, permettent de limiter le nombre d’élèves dans les salles de classe et dans les cours de récréation. La moitié de la classe sera ainsi présente un jour sur deux, ou une demi-journée par jour.

La question de la réintégration de l’école après une absence pour cause de Covid-19 est également une mesure essentielle. Élèves, enseignants et personnels administratifs doivent respecter scrupuleusement les mesures mises en place en présence d’un cas de Covid-19 dans un établissement, rappelle le MEN. Un élève présentant des symptômes laissant suspecter la maladie, doit immédiatement consulter, puis rester à domicile. Pour pouvoir réintégrer l’école, il doit présenter une autorisation du médecin. « En cas de Covid-19 avéré chez  l’élève, l’enseignant ou autre personnel de l’école, il doit obligatoirement observer une période d’isolement et suivre le traitement. Pour réintégrer l’établissement, il doit présenter un document émis par le médecin », indique le ministère de l’Éducation nationale.

Chaque établissement, public ou privé, se doit ainsi de se conformer à ces directives, afin de limiter autant que possible les contaminations en milieu scolaire et de poursuivre l’année scolaire dans les meilleures conditions possibles.

Hanitra R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire