Football Analamanga : PRESCOI et Vesta à la trappe !

Les heureux gagnants de la dernière journée du championnat d’Analamanga de football ne sont autres que les Policiers du COSPN qui doivent leur salut à la défaite de deux futurs clubs qui vont descendre à l’étage en dessous.

Le verdict est amer pour PRESCOI qui avait pourtant offert une meilleure entame de la saison avant de sombrer corps et biens au cours de la deuxième moitié du championnat tananarivien.

Il a entraîné dans sa chute le Vesta Team qui, lui aussi, mélangeait le chaud et le froid avec un parcours ponctué de quelques coups.

Choses sérieuses. Comme Masinda, COSFA et MAMA jouaient juste le maintien, cela a laissé le champ libre aux favoris qui creusaient l’écart au fil des journées. Pire, il y a tout un fossé entre le quatuor de tête et le suivant immédiat.

Mais les choses sérieuses ne font que commencer avec la Poule des As qui met aux prises les quatre équipes en tête du classement en l’occurrence Tana Formation, Elgeco+, AS Adema et Iarivo FC.

Ces équipes vont donc se mesurer durant la Poule des As qui aura lieu le 20, 23 et 27 juillet à Mahamasina avec une formule où tout le monde rencontre tout le monde et que le premier du classement sera sacré champion d’Analamanga 2014.

Fin stratège. Une belle bagarre en perspective car les quatre formations se valent. Enfin presque car à première vue, Tana Formation et Elgeco+ sont légèrement d’un ton au-dessus.

Mais attention car l’AS Adema désormais prise en main par Titi Rasoanaivo a connu une nette amélioration avec les attaquants Zola et Florent, l’ancien de l’Académie ainsi que ce fin stratège de Rinho.

C’est pareil pour Iarivo FC qui ne sort le grand jeu que lorsqu’il joue contre les grandes équipes. Et comme les hommes du président Rastany ont cette fois tous les ténors en face, c’est certain que les hommes de la Commune vont se surpasser.

On saura d’ailleurs dès le premier match où IFC aura au menu Tana Formation d’un certain Fabrice, le jeune international qui ne demande qu’à prouver de quoi il est capable.

Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication