Athlétisme – IAAF : Coe et Bubka, le verdict attendu ce jour

Norolalao Andriamahazo, présidente de la FMA votante à l’AG élective de l’IAAF.
Norolalao Andriamahazo, présidente de la FMA votante à l’AG élective de l’IAAF.

Le successeur du Sénégalais Lamine Diack à la tête de l’IAAF sera connu dans cette journée à Pékin. Un duel qui opposera deux légendes, Sebastian Coe et Sergueï Bubka, pour la présidence de la Fédération internationale (IAAF). Lord Coe, champion olympique du 1 500 m en 1980 et 1984, et l’ex-tsar de la perche, en or aux JO de Séoul-1988 et sextuple champion du monde, pèsent lourd dans l’histoire de leur sport. La présidente de la fédération malgache d’athlétisme (FMA), Norolalao Andriamahazo Ramanantsoa est sur place pour participer à cette assemblée générale élective du premier sport olympique aux côtés des 213 pays affiliés à l’IAAF. Un dossier chaud attend ainsi le futur numéro un de cette discipline de base dont le problème de dopage. Après David Cecil, sacré sur 400 m haies aux Jeux Olympiques de 1928 à Amsterdam, l’IAFF aura son deuxième président champion olympique en 103 ans. Selon les analystes, Bubka est considéré comme l’héritier de Lamine Diack dans l’esprit. Pourtant, il n’a pas encore donné la consigne de vote. D’ailleurs, la majorité des votes africains semblent acquis au meilleur perchiste de l’histoire.

Eliane en course. Pour ces Championnats du monde d’athlétisme qui débutent samedi matin avec les finales du marathon à Pékin, la Grande Ile est représentée par une athlète. Il s’agit d’Eliane Saholinirina, sociétaire du club Sottevilais, France, médaillée d’or du 1 500 m aux Jeux des Iles de la Réunion. Elle sera engagée dans la course du 1 500 mètres. La série d’Eliane est prévue pour le 22 août prochain.

T.H

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire