Kick-boxing – Grand Gala : 4 combattants pour une place au Gabon

Fenonavalona (à gauche), le champion d’Afrique est le grand favori de ce dimanche.
Fenonavalona (à gauche), le champion d’Afrique est le grand favori de ce dimanche.

Après plusieurs mois de silence, les férus du kickboxing malgache seront gâtés ce dimanche 1er mai au Gymnase de Mahamasina. Des combats des « grosses pointures » de la boxe pied poing malgache qui vont se livrer une rude bataille à l’occasion du « Grand Gala de kickboxing ». Un des enjeux de ce grand rendez-vous est la sélection du second représentant de la Grande Ile au Championnat d’Afrique de kickboxing professionnel le 28 mai au Gabon. Deux combattants seront engagés à ces joutes continentales dans les catégories des moins de 57kg et 71 kg.  C’est Mahery Rakotonirina du Lion Force qui va en découdre avec ses confrères africains chez les moins de 71 kg.

Lutte acharnée. Si Mahery est déjà fixé sur son sort, le combattant chez les moins de 57 kg reste à définir. Ils seront 4 combattants pour une place au Gabon. Il s’agit de Rojolalaina (Fianarantsoa), Fenonavalona (FTBF), Alain Randria (COSFA) et Ratovoson (Etoile du Sud). « On va procéder au tirage au sort ce samedi en vue de déterminer le calendrier du combat de ces 4 kickboxeurs. Ils se valent tous et seul le meilleur d’entre eux remporte le fameux ticket pour le Championnat d’Afrique professionnel du Gabon le 28 mai prochain » lance Thommy Gilbert. Outre ces combats, d’autres stars membres de l’équipe nationale vont aussi monter sur le ring de Mahamasina à l’image de Menavolo, Faratiana, Rockaya, Voary Pierre. Fazaraly sera opposé à Jimmy, Billy contre Papilika et Claudia affrontera Mioratiana alias « Boay kely ».Le duel le plus attendu est la confrontation entre Johnny et Njaka de Fianarantsoa. Cette compétition servira également de test de préparation pour ces combattants présélectionnés au sein de l’équipe nationale. Des combats de titans et de belles empoignades attendront les férus du kickboxing qui jusqu’ici n’ont pas été déçus.

T.H

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire