Football- Ligue des champions : La guerre de…Trois !

foot-2La troisième journée de la seconde phase de la Ligue des champions conforte un peu plus le statut de leader de certains clubs même si rien n’est joué puisqu’il faudra attendre dimanche pour connaître les quatre équipes qualifiées pour la fameuse Poule des As.

Ca s’anime pour la Ligue des champions de football. C’est le cas notamment à Fianarantsoa où on assiste à une autre guerre de…trois avec le CNaPS Sport qui devait logiquement obtenir son ticket mais aussi Zanak’Ala qui occupe pour l’instant la seconde place du groupe devant la surprenante formation du FC Vakinankaratra qu’on n’attendait pas à ce stade.

CNaPS Sport sur un nuage. Le grand perdant reste Tana Formation battu par CNaPS Sport mais également tenu en échec par Zanak’Ala. Les choses se compliquent pour Tana Formation malgré sa victoire de 2 buts à 1 d’hier face au Comato.

Zanak’Ala s’est aussi défait du FC Vakinankaratra sur le score de 1 à 0 mais rien ne dit que les protégés de Mamy Be auront la partie facile avec un dernier match ce dimanche face au CNaPS Sport qui se trouve aujourd’hui sur un nuage comme l’atteste sa large victoire de 4 à 0 contre le DCF Fort Dauphin.

A Mahajanga, on assiste également à une confirmation des ténors notamment Elgeco Plus qui a infligé un énorme camouflet au FITAMA sur le score de 6 à 0. Une manière de se mettre à l’abri en fait au cas où on devait recourir pour partager le trio de tête.

Elgeco devant. Mais en analysant à fond, Elgeco Plus se trouve dans une position favorable puisque Fosa Juniors et Ajesaia doivent s’entretuer lors de l’ultime journée de dimanche. Un nul permettrait cependant à Fosa de se qualifier en entraînant dans son sillage Elgeco Plus. Une issue sans doute la plus probable mais attention car sur le terrain, l’Ajesaia est de loin, la formation la plus complète du lot. Seulement, elle a jusqu’ici joué de malchance en se faisant battre par Elgeco plus motivé que jamais.

Pour rester à Mahajanga, l’aventure commence à prendre une autre allure pour JET Mada, le leader des deux premières journées mais qui a dû se résoudre à redescendre sur terre en s’inclinant par 0 à 2 face au Fosa Juniors. Comme il s’agit d’une équipe en devenir, JET Mada ne doit pas en faire un drame car il aura d’autres occasions de briller avec un effectif aussi jeune.

Quant à l’Ajesaia, elle a enfoncé un peu plus le FC Joël en lui infligeant un cinglant 4 à 0. Preuve si besoin est pour faire savoir que Jasmina Ravelonarivo et sa bande ne lâcheront pas prise.

Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire