Football féminin : 23 entraîneurs en stage à Carion

La présidente de la commission du football féminin à la FMF, Patricia Rajeriarison, remettant le certificat à une stagiaire
La présidente de la commission du football féminin à la FMF, Patricia Rajeriarison, remettant le certificat à une stagiaire

Le football féminin malgache continue de se frayer une place au soleil à travers des activités multiples. C’est ainsi qu’on a vu pendant cinq jours, 23 entraîneurs issus des quatre coins de l’île suivre les cours de l’instructeur de la CAF, l’Algérien Azzedine Chih.

Le stage pour des entraîneurs de football a pris fin hier. Cinq jours intenses appréciés tant par les 23 stagiaires que par l’expert de la FIFA, Azzedine Chih qui est à son deuxième séjour en terre malgache et qui ne cache pas son envie de pouvoir revenir, heureux comme il est par le comportement très réceptif des techniciens malgaches.

Une bataille. La cérémonie de clôture d’hier a vu le vice-président de la Fédération, Doda Andriamiasasoa, insister sur les spécificités de l’encadrement du football féminin qui est à sa quatrième édition à Carion. Une raison suffisante pour remettre au goût du jour les méthodes d’entraînement. Un point cher à la présidente de la Commission du football féminin au sein de la FMF, Patricia Rajeriarison, qui parle d’une bataille pour développer au mieux le football féminin à Madagascar.

«Le football féminin a besoin de l’adhésion de tout le monde et ce serait déjà un grand point de gagné si on parvient à tenir des championnats de toutes les catégories d’âge », prêche-t-elle avec une intime conviction qui force l’admiration.

Quoiqu’il en soit, le football féminin se trouve sur la bonne voie avec notamment une structure bien en place, reconnaît Azzedine Chih mais qu’il va falloir persévérer davantage en multipliant la communication et les échanges, un gage d’une réussite pour le cas malgache.

Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire