Basket-ball N1A : Les titres 2018 au MB2All et au COSPN !

Le COSPN version 2018 est une sacrée équipe dotée d’une force de frappe tout simplement extraordinaire.

Incroyable mais vrai, le camp majungais s’attendait à réaliser le doublé lors des finales des championnats de Madagascar de basket-ball en N1A. Mais ni les dames du Soma Beach BC, ni les hommes du L’ASC Boeny n’ont pu rien faire face respectivement au MB2All et un COSPN métamorphosé par l’arrivée d’un entraîneur étranger pour remettre Donné et ses camarades dans les rangs.

Les finales des championnats de Madagascar ont livré un verdict quelque peu inattendu.

D’abord chez les dames où MB2All a su trouver les ressources nécessaires pour sortir d’une situation dangereuse quand le SBBC revenait à 58 à 59 alors qu’il ne restait qu’une toute petite minute au tableau d’affichage. Mais puisant dans ce qu’il leur restait d’énergie, les protégées de Ndranto Tagg ont tissé leur victoire en s’imposant finalement par 63 à 58 au grand bonheur d’une partie du public dont les nerfs ont été mis à rude épreuve tant les Majungaises ont toujours montré qu’elles pouvaient gagner.

Rythme fou. Mais c’était mal connaître le sérieux du camp de MB2All qui retrouvait ses marques et les fondamentaux pour venir chercher ce qu’il a toujours voulu notamment la victoire.

Victoire, c’est aussi le maître-mot du COSPN lors de la finale chez les hommes. A aucun moment Guillaume, le transfuge de l’ASCUT, et les Policiers n’ont douté de l’issue du match imprimant un rythme fou à la rencontre. Le 8 à 0 assené avec la manière au début du match était perçu comme une gifle pour les jeunes Majungais qui se sont montrés beaucoup trop fébriles à l’image de leur maître à jouer, Livio, et dans un degré moindre Bila pourtant rageur quand il marquait les trois premiers points de son équipe.

Et c’était presque tout car le COSPN poursuivait son travail de sape au grand dam des supporters majungais s’acheminait vers la victoire. La même méthode qui a permis à cette équipe de battre tous les grands noms du basket-ball masculin dont le MB2All mais d’une courte tête lors de la demi-finale par 68 à 66.

Un premier titre national que les Policiers vont pouvoir savourer à juste titre avec tout le staff au grand complet, hier au Palais des Sports.

Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire