Handball – CCOI : Les Réunionnais d’un ton au-dessus !

La Coupe des clubs champions de l’Océan Indien permet aux Réunionnais d’asseoir leur suprématie. Ils sont forts. Trop forts même pour les équipes malgaches qui jouent pourtant à domicile.

La Coupe des clubs champions de l’Océan Indien débute à peine qu’on est sûr d’une chose. Le titre ne pourra pas échapper au camp réunionnais venus confirmer tous les biens qu’on pensait d’eux.

Match à sens unique. Il en est ainsi de Château Morange, le club qui a enfanté le fils de Jackson Richardson et qui fait aujourd’hui partie des cadres de l’équipe de France.

La manière dont il a corrigé le COSFA, samedi, ne laisse plus planer le doute tant l’écart de 26 à 19 parle de lui-même.

Le même COSFA avait eu tout le mal du monde à venir à bout des coriaces Mahorais de l’ASC Tsingoni qui ne s’inclinaient par 19 à 20 que dans le money time.

St-Michel s’est imposé devant les Seychellois de Durantha par 43 à 13 au cours d’un match à sens unique ponctué par une belle démonstration des trois frères tuléarois, Fab, Jaona et Hery.

Naufrage du THBC. Pour rester chez les hommes, St-Pierre a battu les Mauriciens du Vacoas par 37 à 27. Les mêmes Saint-pierrois étaient tenus en échec, 23 à 23, par les Mahorais de l’ASC Tsingoni.

Chez les dames, les clubs malgaches ont raté leur entrée. Les Majungaises de l’AS Tsiky ont échoué face aux Mahoraises de Boueni par 20 à 23 tandis que le THBC a fait naufrage devant une marée réunionnaise venue de Tampon. Le score de 21 à 10 en faveur de la Tamponnaise met en avant la faiblesse du handball malgache.

La JSB de Saint-Benoît a laissé fortes impressions après sa large victoire de 29 à 11 devant les Seychelloises de Cap Sister.

On attend dès demain une réaction des clubs malgaches qui auront tout le temps de rectifier le tir dans une formule où tout le monde rencontre tout le monde. On aura une bonne semaine pour… apprendre.

Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire