Barea : Pour le meilleur et pour l’empire

Lors du dernier entraînement des Barea.

Plus optimiste que Nicolas Dupuis, tu meurs. Le sélectionneur des Barea l’a été hier, lors de la conférence de presse au Stadium de Barikadimy concernant les chances de Madagascar aux qualifications pour la CAN 2021.

« Je ne pense pas qu’en raison de son statut, la Côte d’Ivoire va s’amuser à lever les pieds et qu’elle va tout faire pour battre ces Éthiopiens », confiait Dupuis devant un parterre de journalistes. Une confiance certes légitime mais on ne se méfiera jamais assez du coach ivoirien, Patrice Beaumelle, pour qui l’essentiel est de terminer à la première place de ce groupe K. Autrement dit, il pourrait se contenter d’un match nul qui scellerait définitivement le sort des Barea puisque l’Ethiopie va aussi se qualifier dans cette configuration et cela quel que soit le score avec le Niger de cet après-midi. Autant le dire et à entendre Nicolas Dupuis, les Barea vont retrouver des couleurs avec l’arrivée de Rayan Raveloson et la grande forme de Loïc Lapoussin et Alexandre Ramalingom. Pas question apparemment de faire entrer un joueur local. Il va remettre dans les buts Melvin Adrien pourtant coupable d’avoir encaissé quatre buts sur les quatre tirs cadrés des Éthiopiens. Prudent, il renvoie la balle aux deux entraîneurs des gardiens dont le Malgache Lova comme s’ils ne savaient pas que Melvin ne joue plus à Martigues. Dans tous les cas, l’objectif est de gagner pour espérer se qualifier ou de sortir par la grande porte. C’est tout aussi simple que cela.

Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire