MJS : Hawel Mamod’Ali prône la continuité

Hawel Mamod’Ali, Roberto Tinoka et Juliana Ratovoson, lors de la cérémonie de passation.

48 heures après sa nomination à la tête du ministère de la Jeunesse et des Sports, Hawel Mamod’Ali prend officiellement les rênes du département.

Continuité. Directeur de cabinet au sein du MJS du temps de Roberto Tinoka, Hawel Mamod’Ali n’est pas nouveau au département de la Jeunesse et des Sports dont il prend les commandes actuellement. La passation de service entre le ministre sortant, Roberto Tinoka et son successeur, Hawel Mamod’Ali et la vice-ministre en charge de la Jeunesse s’est déroulée, hier, à la Place Goulette. « Nous avons hérité d’un ministère qui a une bonne vitesse de croisière. Les réalisations sont là et nous allons continuer dans ce sens », a souligné le nouveau ministre, lors de sa prise de parole. Et de continuer « Je suis un homme d’action et non pas de parole. Ma porte est grandement ouverte à tout le monde pour l’intérêt des jeunes et des sportifs malgaches. Les Jeux des Îles de 2023 sont dans notre ligne de mire ». L’inauguration du nouveau stade des Barea à Mahamasina et la préparation des éliminatoires de la Coupe du monde de football 2022 sont les échéances les plus proches qui attendent le nouveau locataire d’Ambohijatovo.

Infrastructures. Si son prédécesseur, Roberto Tinoka, a lancé les nombreux travaux de construction d’infrastructure, Hawel Mamod’Ali assure la continuité. « Ce département a été longtemps lésé, mais, en deux ans et demi, nous avons accompli beaucoup de travail et le budget du département a connu une hausse. 32 terrains aux normes, 2 gymnases de 4.000 places, 15 de 1.000 places, 2 piscines olympiques et le Stade Barea sont en cours de construction. D’ici l’horizon 2023 lors de l’organisation des Jeux des Îles à domicile, nous aurons toutes les infrastructures nécessaires respectant les normes internationales » a fait savoir, Roberto Tinoka, dans son allocution. Juliana Ratovoson, vice-ministre en charge de la Jeunesse a aussi insisté sur la poursuite des actions déjà entreprises pour les jeunes.

T.H

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire