Rugby : Les championnats perturbés par les matches clandestins

Les sections d’Analamanga s’indignent vis-à-vis des matches non officiels dans la ligue.

Le Malagasy Rugby n’a pas pu empêcher les tournois clandestins organisés par des associations dans la ligue d’Analamanga dont la plupart n’ont pas eu son aval. Pourtant, ce sont les sections qui sont le plus victimes de ces matches « sauvages » car l’organisation de ces tournois dérange leurs championnats fédéraux. C’est pourquoi les cinq sections de la ligue d’Analamanga en l’occurrence la section Vakiniadiana, Tana- ville, Avaradrano, Marovatana Ambohidratrimo et Atsimondrano sortent de leur silence en demandant aux responsables concernés de respecter l’ordre de la fédération et d’arrêter tout éventuel tournoi en dehors des matches officiels. « Certaines sections ne disposent que d’un terrain alors que pas moins de sept différentes organisations sont programmées se dérouler sur ce même terrain. Ce sont les championnats qui sont par la suite délaissés. D’autant plus que nous ne savons plus combien de joueurs qui n’ont plus désormais d’assurance sont blessés pendant ces tournois », a fait savoir Armand Randriamanana, président de la section Atsimondrano lors d’une conférence de presse hier à Ankorondrano. « Nous demandons à ce qu’on nous laisse terminer cette saison. Ce sera lors de l’élection dans quelques mois que nous pourrons nous expliquer. Notre demande concerne aussi les arbitres qui officient ces matches et les Communes qui valident n’importe quelle demande d’utilisation d’un terrain. S’il n’y avait pas d’arbitre, aucun match ne pourrait avoir lieu»,  a-t-il ajouté. 

Manjato Razafy 

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire