CAN 2022 : Deux Malgaches au Cameroun

Sous les feux des critiques, Lionel Hasinjara Andrianantenaina a répondu par le travail et le perfectionnement.

Le football malgache n’a pas tout perdu avec la non qualification des Barea. Pour l’instant en effet, il y a Zafinimanga Helly en tant que coordonnateur mais aussi l’arbitre assistant Lionel Hasinjara Andrianantenaina. Ce dernier n’est autre que le fils du coordonnateur des arbitres, Pascal Andrianantenaina. Une situation qui a valu des critiques au jeune arbitre accusé d’être un fils à papa et donc favorisé par rapport aux autres assistants dont les portes de l’international sont bloquées. On citera volontiers Tsilavina, plusieurs fois élu meilleur assistant de la ligue Analamanga. Le président Tota, comme le SG Avotra, ne jure que par lui et le met dans toutes les finales d’Analamanga. Il y en a évidemment d’autres. Mais c’était avant car sous la pression du public, Hasinjara a franchi un nouveau palier pour devenir un des meilleurs Africains à ce poste. Il a d’ailleurs fait son entrée hier lors du match opposant l’ogre algérien au Sierra Leone. Un grand bravo à lui, en tout cas, car il a le mérite de faire oublier que le football malgache est en train de sombrer. Pour preuve, cela fait un bon bout de temps que le siège de la FMF à Isoraka est fermé. Attention, danger !

Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire