Les avis de toutes les entités à prendre en compte

La recherche d’une solution de sortie de crise n’est pas si évidente que cela. Les médiateurs tant nationaux qu’internationaux l’ont constaté. Le schéma qu’ils ont essayé d’imposer ne tient pas compte de la réalité. La notion « d’acteur politique »  est  très large et ne se réduit pas à des partis installés. Il y a beaucoup d’entités qui existent et qui ont aussi leurs mots à dire. Ce sont donc  toutes les composantes de la société qui veulent être écoutées et apporter leur contribution à la résolution de la crise.

Les avis de toutes les entités à prendre en compte

Les médiateurs internationaux sont partis en catimini, signifiant de la sorte leur impuissance devant la complexité de leur tâche. Ils étaient venus avec des idées toutes faites et avaient pensé pouvoir arriver à concilier les positions des acteurs politiques. Ils se sont rendus compte qu’il y avait beaucoup plus de points que prévu à examiner et que, si accord politique il y avait, il n’aurait pas eu l’aval de tout le monde. Les manifestants de la Place du 13 Mai ont été les premiers à dénoncer la mise à l’écart dont leurs représentants faisaient l’objet. De nombreuses autres entités se sont par la suite manifestées pour demander à participer aux discussions. Elles se sont réunies pour débattre de la situation actuelle. Des propositions ont été faites. Les positions des uns et des autres ont permis d’envisager plusieurs solutions. L’éventail était très large. On a même parlé de refondation de la République. La porte doit donc être laissée ouverte et il ne faut pas se cantonner à un schéma préétabli. Il est donc temps de remettre tous les problèmes sur la table. Il faut en parler dans la sérénité et de manière dépassionnée. Celui de la déchéance du chef de l’Etat est posé par le mouvement « des députés du changement ». On ne sait pas quand la HCC se prononcera, mais sa décision conditionnera les événements.  Il est nécessaire de ne pas les précipiter et d’agir dans le calme et la  sérénité.

Patrice RABE

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire